Hermione : Gabiers memories

J’ai vu et lu quelque part que « Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager mais se déplacer ». Et je peux affirmer sans l’ombre d’un doute que l’aventure Hermione en mer était un grand voyage. Je vous partage quelques souvenirs  que j’ai gardé de mes compagnons de mer.

La bonté faite Anne 

Une fois après notre quart de service, chacun des bâbordais a retrouvé du chocolat dans son hamac ou sur sa bannette. On se demandait tous, d’où ça provenait… On a finalement découvert que ma voisine de lit et dans les rangs Anne [elle (B55) et moi (B56)] avait discrètement déposé des douceurs sur la couchette de ses 17 autres collègues. Une attention qui nous avait tous émus.

Anne
Anne ❤ et une bonne partie des bâbordais sur le pont
Nash
Nash,le genre de personne qui ne lâche rien. Lorsqu’elle n’allait pas bien avec les secousses du bateau, elle préférait ramper sur le pont et aider plutôt que de s’éclipser. Ce genre de loyauté à l’équipe🤝

Attention, tri des déchets

Clémentine, mon autre voisine, car (B57) avait une très forte personnalité. Brave gabière, elle était toujours volontaire pour les missions périlleuses.

Clémentine Bravoure😉
Clémentine Bravoure😉 dans les rangs de bâbord pendant l’assemblée de bord

J’ai surtout gardé en mémoire son intérêt pour la préservation de l’environnement. Je vous explique : il y avait deux poubelles dans notre dortoir. Une pour les ordures ménagères et une autre pour les objets recyclables. Par négligence, on ne faisait pas toujours attention au dispatching… Lorsque madame s’en rendait compte, elle plongeait ses mains nues dans les poubelles et se mettait à faire le tri. Son geste était beau et très drôle en même temps parce qu’elle le faisait en râlant😄.

Mado du Sénégal
Mado, celle que le destin m’a fait rencontrer dans 3 pays
différents : Sénégal, France, Côte d’Ivoire

Les murmures de Maëlle

Il faut dire que mon voisinage proche était une véritable bénédiction, Maëlle avait l’habitude de murmurer les soirs au dortoir pour ne pas déranger ceux qui dormaient. Ce qui était mignon dans l’histoire, c’est qu’elle le faisait même quant à l’évidence, personne ne dormait. Ça s’appelle une bonne habitude qui reste.

Maelle
De gauche à droite: Maëlle🤗 , Anne et Mamane
Expedit
Expédit 💪, le sportif! c’est le gars efficace qui ne parle pas beaucoup
qu’on a tous envie d’avoir dans son équipe

Au-delà des apparences

Alban était un gabier de bâbord avec qui j’avais peu de contact. C’était un costaud aux allures de Jack Bauer. Je le voyais uniquement comme un gros fêtard à cause de ces virées nocturnes pendant les escales avec notre autre collègue Tony. On ne les revoyait que le lendemain au rassemblement…

Tony, l'homme qui enregistrait le bruit des craquements navire pour en faire une berceuse une fois après le débarquement
Tony, l’homme qui enregistrait le bruit des craquements navire pour en faire une berceuse une fois après la navigation. Trop drôle😄

On le fait tous hélas, étiqueter les gens avant de les connaître vraiment. Ce que j’ignorais et que j’avais remarqué plus tard, c’est qu’ Alban lisait également beaucoup. Il avait très souvent un bouquin en main pendant nos temps libres en mer. On a aussi eu l’occasion d’échanger lui et moi pour me rendre compte que j’avais tout faux. Comme quoi, il ne s’occupait pas seulement que des muscles de ses biceps…

Alban ...Bauer
Alban …Bauer

J’avais beaucoup d’affection pour David et je n’ai pas manqué de le lui dire. C’était un gabier expérimenté. Il était doux, sage et toujours prompt à aider. Quand j’ai discuté avec lui, je l’ai senti socialiste dans l’âme. On a parlé de Sankara, le révolutionnaire Burkinabé…

David le socialiste dans l'âme
David le socialiste dans l’âme
Sebastien
Sébastien, en quelque sorte la mascotte du tiers. Il a donné du fil à retordre à tout bâbord, tout le temps en train de le (re)chercher tant il avait le don de disparaître pour des pauses café ou dodo😂

 Fredlyne l’Américaine

Je passais beaucoup de temps avec Mamane du Niger et Fredlyne de Haïti, surtout à l’extérieur pendant les escales.

My people: Mamane et Fredlyne
My people: Mamane et Fredlyne

Une fois dans une discussion, Fredlyne a sorti : « Vous les Africains …», je l’ai regardé toute amusée et en même temps choquée🙄. Au vu de la situation, j’avais le droit d’être choquée et elle n’avait pas tort de nous désigner ainsi.

Voyez-vous les conséquences d’un grand accident de l’histoire que j’ai nommé ESCLAVAGE? Physiologiquement, Fredlyne n’a rien de différent d’une Africaine lambda. Il se trouve cependant, que son pays Haïti est situé sur le continent américain. Quoique, les Haïtiens vivent les mêmes galères que leurs cousins d’Afrique pour obtenir un visa pour les USA ou le Canada

Fredlyne et Sadjo
Depuis ce jour pour la taquiner, je l’appelle l’Américaine et elle me le rend bien en me nommant l’Africaine😎.

Au même moment, on avait le très taquin Thibault qu’on prenait naturellement pour un français de France, tandis qu’il venait de la Guyane en Amérique du Sud. Une chose est sure, ce qui nous parait évident n’est pas toujours vrai😊.

Thibault de la Guyane, monsieur taquin
Thibault de la Guyane, monsieur taquin
Les bâbordais à table + 1 intrus
Les bâbordais à table + 1 intrus

Mensonge d’un soir

Mensonge d’un soir était le titre d’une vieille émission de télé en Côte d’Ivoire où l’on racontait des contes autour du feu. C’était généralement des histoires fantastiques à l’Africaine qui s’éloignait parfois de la réalité. D’où le nom, je suppose.

Une nuit autour de 22h, les bâbordais donc Nous, étions de service sur le pont. La mer était calme. A part les barreurs, le veilleur et le gabier à la ronde. On était tous assis près du banc de quart en train de contempler les étoiles. Je me suis souvenue des propos du président-poète Senghor sur les rendez-vous du donner et du recevoir, où chacun apporte ce qu’il a de spécifique pour bâtir une fraternité universelle.

🌐Article à lire sur le la vie à bord de L’Hermione

J’avais donc décidé de raconter un conte de la savane africaine. Je me suis inspirée  des écrits d’Amadou Hampaté Bâ et du dessin animé Kirikou.

« Je conte», j’ai dit, et ils ont sagement répondu à ma demande : « nous t’écoutons» et c’était parti.

« il était une fois… » et le mensonge pouvait commencer😅😅😅. Mon public était scotché. Ils en redemandaient et je donnais ce que j’avais.

Mon ami Mamane du Niger m’a dit plus tard en substance : « Lorsque tu t’étais déplacé après ton show… ils te réclamait encore… Tu nous as fait honneur en racontant nos histoires, une portion de notre culture, Nous (les Africains du groupe) étions fiers »

Je ne vais pas vous mentir, moi-même, j’étais fière de moi. Le sentiment de n’être pas venue les mains vides! Le lendemain, Joachim un autre collègue gabier hyper sympa me disait « zuttt, j’aurais dû te filmer pendant que tu contais, c’était trop bien ».

Il faut que je vous dise que je suis en train de réfléchir à une future carrière de conteuse😁.

humanite
1+1+1+1+1+1 = humanité

Rions un peu

Par un curieux hasard, plusieurs gabiers de Bâbord avaient les mêmes terminaisons de noms. Sachant que le nom de famille d’Anne est Sachot, ça donnait Sadjo, Sachot , Mado, Margaux, Thibaut…on s’amusait à convertir les autres noms en O pour rigoler. Expedit/Expedito, Clementine /Clémo, Fredlyne /Fredo…

Tribord et Milieu ne vont pas être d’accord mais le meilleur tiers du leg 3 était bâbord avec à la tête Ryan et Adèle.

Ryan
Ryan, notre chef de tiers canadien. Grâce à qui, on a des notions du FranGlais (un mix anglais+français). Je pense qu’il était amoureux de L’Hermione.
Adèle
Adèle, chef de tiers adjointe. Hardworker. Elle ne nous donnait pas l’occasion d’être oisifs, chaque temps
mort était bon pour faire des révisions sur le pont

Salut les champions: Alban, Mado, Tony, Nash, Mamane, Juliette, Expedit, ,Margaux, Joachim,Fredlyne, Sebastien, Anne, Thibault, Maëlle, Benoit, Clémentine et David.

A lire également 🌐Le Vivre-Ensemble sur L’Hermione

 

7 commentaires sur “Hermione : Gabiers memories

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :