Les petites anecdotes sur L’Hermione

La vie de gabier n’est pas un long fleuve tranquille. Nous avions été prévenus au départ que ce ne serait pas un voyage de plaisance. Et vous pouvez l’attester avec moi si vous avez lu les articles précédents sinon c’est par ici 👇👇👇

🌐L’incroyable premier jour en mer

🌐 La vie en mer (1ère partie)

🌐 La vie en mer (2e partie)

Ce qui va suivre est le making of de la série HERMIONE : « LIBRES DE L’ATLANTIQUE À LA MÉDITERRANNÉE ». Chuuuuuut vous êtes dans les coulisses.

La vérité sur nos douches

Un gabier ne se lave pas tous les jours, il est dit qu’il n’en a pas besoin😅. La fréquence des douches s’espaçait de 2 ou 3 jours. C’était tant mieux pour ceux qui prolongeaient les jours. Le travail de gabier était certes physique, mais avec le froid marin, on n’avait pas l’occasion de transpirer et de sentir mauvais mauvais😁. Ce n’était donc pas aussi terrible que ça.

Petite visite en vidéo de la salle d’eau que le tiers bâbord et tribord avait en partage

⏬⏬⏬

Les douches étaient limitées pour une meilleure gestion de l’eau. Il y avait 2 grandes cuves à la cale (la salle machine de l’Hermione). L’une contenait l’eau recueillie en mer qui était traitée et déssalinée pour les besoins de l‘équipage (douche, vaisselle, lessive). L’autre contenait les eaux usées utilisées à bord.

eau nettoyage du pont navire
L’eau nettoyage du pont

On dit les eaux grises si elles contiennent des produits chimiques (vaisselle, lessive…) et les eaux noires si elle contiennent des matières fécales et l’urine (toilettes). On ne pouvait pas s’en débarrasser n’importe où dans la mer selon certaines règles et lois maritimes. Oui, la mer n’est pas une poubelle!  Lorsque cette cuve (eau noire/eau grise) était pleine, plus rien ne sortait des robinets et les opérations WC étaient interdites. Tout était stoppé le temps de la vider au bon endroit. Alors si par malheur un besoin pressant vous prenait, c’était soit faire ses besoins à l’air libre directement dans la mer à travers un trou à l’avant du bateau ou se retenir😣. Je n’ai jamais vécu cette situation et j’ai toujours prié pour ne pas la vivre😌.

Le code des chaussettes

Tout peut arriver dans la vie et il y a des choses qui arrivaient aussi sur L’Hermione. J’ai passé plusieurs jours à bord de L’Hermione avant de remarquer cette boite de condoms à la sainte barbe (salle bibliothèque et détente). Je me demandais ce qu’elle foutait là. J’ai appris plus tard que la salle voilerie située à la cale du navire avait une autre fonction. S’il vous arrivait de trouver une chaussette nouée sur la poignée de la porte donnant accès à la voilerie, vous devriez passer votre chemin. En effet, c’était le code pour dire que 2 individus étaient à l’intérieur en train de se faire des choses🤐.

Les secrets de la voilerie...
L’Hermione : les secrets de la voilerie…

Le couple qui s’en fout

Apparemment, le plan chaussette était trop compliqué pour certaines personnes. Pendant la navigation, deux gabiers de différents tiers fricotaient ensemble. Un jour, lorsque l’un des tiers semblait s’être vidé de ses occupants, les deux gabiers faisaient des « trucs » sur une banette. Il se trouvait qu’un gabier était resté dans le dortoir ce jour-là. Il fut surpris par des bruits pas nets et a signalé sa présence pour essayer de dissuader les tourtereaux. Ces derniers l’ont royalement ignoré ont continué leur business.

emoji-oplerou
La tête que nous les gabiers africains, on fait en se disant: « les blancs lààà vraimennnnt »

Le sort des migrants clandestins

Une fois, lorsque j’étais au poste de veilleur, j’ai eu la compagnie de Juliette, une gabière française un peu plus expérimentée.

Moi en poste à la veille
Moi en poste à la veille

Dans notre discussion, elle m’a fait savoir qu’une fois pendant les legs précédents, un veilleur avait signalé un objet étrange à la mer à une certaine distance. Il se trouvait après vérification sur place que c’était un canot gonflable. Celui-ci était vide, dégonflé car percé avec des traces ressemblant à des coups de couteau. La Méditerranée avait sans doute encore avalé des migrants clandestins piégés par des passeurs en Libye (scénario probable)😭. L’atmosphère à bord de l’Hermione était devenue glaciale après cette découverte 😞, m’avait-t’elle confié. 

L'image de ces deux gabiers de L'Hermione n'a rien à avoir avec le texte
L’image de ces deux gabiers de L’Hermione n’a rien à avoir avec le texte

Le mouillage

Saviez-vous qu’un bateau peut stationner en pleine mer? Dans notre contexte, il s’agissait d »immobiliser le navire en jetant l’ancre comme si nous étions à quai. Eh bien, cette action s’appelle le mouillage. On y a recours pour mettre un navire à l’abri du vent et parfois des vagues. Avec L’Hermione, on a mouillé à l’île de Porquerolles pendant quelques heures.

L'Hermione a reçu de la visite pendant le mouillage. Certains ont continué le voyage avec nous
L’Hermione a reçu de la visite pendant le mouillage. Certains ont continué le voyage avec nous

Face à l’aventure et aux risques

Chacun d’entre-nous vivait des moments exceptionnels dans cette aventure Hermione. J’ai toutefois observé deux attitudes, lorsqu’on nous demandait de monter dans la mâture pour des manœuvres.

Une vue 180° de la mâture
Une vue 180° de la mâture, + de 50 m au dessus du pont et de la mer

D’un côté, on avait les gabiers occidentaux pour la plupart qui étaient super enthousiastes et volontaires. Plein de confiance, ils escaladaient les haubans pour se retrouver là-haut comme SpiderMan. Et de l’autre côté, on avait les gabiers venus d’Afrique, très souvent hésitants …

L'ascension
L’ascension

En tout cas moi, je prenais tout mon temps en prenant soin de capeler le mousqueton de mon harnais de sécurité à chaque pas de mon ascension. Pour vous dire vrai, mon cœur faisait toujours un bond lorsque notre chef de tiers me demandait de monter là-haut. Exemple : « Sadjo tu montes sur le petit hunier tribord 👀👀 »

Je faisais pareil que Tanguy, capeler mon mousqueton à la ligne de vie. 100% prudence
Je faisais pareil que Tanguy, capeler mon mousqueton à la ligne de vie. 100% prudence

J’étais tentée de dire non et demander à rester sur le pont pour d’autres tâches, mais par dignité et pour l’honneur de ma famille et de l’Afrique même si l’union africaine ne m’avait jamais mandatée😀😀😀, je m’exécutais la peur au ventre😖. À chaque fois que je montais, j’avais une poussée d’adrénaline et tous mes sens étaient en alerte. Lorsque je redescendais, fierté et gratitude m’habitaient😎. C’est fou comme ça fait du bien à confiance et l’estime de soi de surmonter ses craintes et repousser ses limites.

sadjo dans les haubans
Moi après une mission là haut, je redescend en un morceau avec soulagement et fierté.😁

Face à l’aventure, je pense que occidentaux et africains réagissent différemment selon les modes d’éducation influencés par les structures socio-politiques et économique de nos sociétés. Pour les Africains en général, le goût du risque et la culture de l’aventure s’activent non pas pour le simple plaisir ou pour pimenter le quotidien mais plus pour des questions de survie.

Ce gabier-là... m'épatait par son intrépidité
Ce gabier-là… m’épatait par son intrépidité
"La société occidentale s'ennuie" ce sont les mot du sociologue Stéphane Hugon
« La société occidentale s’ennuie » ce sont les mot du sociologue Stéphane Hugon,
Voilà un autre, confortablement assis dans son salon aérien
Voilà un autre, confortablement assis dans son salon aérien
Accomplir quelque chose qui nous apparaissait au-dessus de nos moyens la première fois
Accomplir quelque chose qui nous apparaissait au-dessus de nos moyens la première fois

N’est-ce pas que les candidats à l’immigration clandestine sur la route de l’Europe via la méditerranée sont de grands aventuriers ?

Vivre ou mourir, ils acceptent d'en payer le prix
Vivre ou mourir, ils acceptent d’en payer le prix. crédit photo: Réalités.com

Même lorsqu’on essaie de dissuader certains sur les dangers qui les guettent dans ce voyage (l’hostilité du désert,  les tortures et l’esclavage en Libye, les naufrages en mer, le chômage ou la rude vie des sans-papiers en Europe …) vous aurez en retour des « je sais mais je veux tenter ma chance quand même » ou encore  « je préfère mourir en mer que de mourir de faim chez moi…»

A lire aussi ==>🌐Rochefort: le jour où j’ai flirté avec la peur

La francophonie plurielle

Nous venions de différents pays du monde pour nous retrouver à bord de l’Hermione, mais nous étions unis par la francophonie.

Francophonie plurielle
Francophonie plurielle

Tous locuteurs de la langue française mais chacun avec un accent qui trahit plus ou moins sa provenance régionale. Unis dans la diversité, c’est en cela que résidait la beauté. Sénégal, Mauritanie, Haïti, Canada, Niger, Côte d’Ivoire, Madagascar, France, Moldavie, Viet Nam, Gabon, Centrafrique, Mali…

 

 

Publicités

3 commentaires sur “Les petites anecdotes sur L’Hermione

Ajouter un commentaire

  1. A travers les billets de Sadjo, sans pour autant avoir été sur ce bateau je pourrais aisément avoir une bonne note en dissertation si le sujet était « l’hermione ». Grâce à ton aventure non seulement tu nous fais découvrir ce bateau dont ont ignorais l’existence mais tu nous motive aussi à aller découvrir toutes les merveilles de l’inconnu, bonne continuation Sadjo 🙏🏼

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :